Beni – journées ville morte : une dizaine de civils interpellés pour “trouble de l’ordre public”

Publicité sponsorisée

personnes interpellées dans une manifestation d'un groupe de pression à Beni

 

Des dizaines de jeunes ont été interpellés par les services de sécurité ce lundi 13 septembre, dans le centre de Beni au Nord-Kivu.

Aussitôt interpellés, ils ont été conduits à l’auditorat militaire de garnison de Beni pour instruction de leur dossier. Parmi eux, figurent quelques femmes.

Les services de sécurité les accusent d’avoir “troublé l’ordre public”, profitant des journées ville morte décrétée par la société civile de Beni, mais interdite par les autorités locales.

Des sources proches de la justice militaire révèlent que sur “instruction du maire de ville, ces personnes seront auditionnées avant de statuer sur leur dossier”.

Pour rappel, le maire Muteba Kashale Narcisse a interdit l’action de la société civile de Beni appelant à deux journées sans activités ce lundi et mardi 14 septembre.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée