Assemblée nationale : une question d’actualité faite par Albert Fabrice Puela adressée à Gilbert Kankonde sur la récurrence de l’insécurité

Publicité sponsorisée

assemblée nationale

Albert Fabrice Puela, député national et élu Kongo Central a déposé lundi 28 septembre dernier à l’Assemblée nationale une question d’actualité adressée à Gilbert Kankonde, ministre de l’Intérieur sur la récurrence de l’insécurité sur l’ensemble du territoire national, plus particulièrement dans les provinces de l’Ituri et du Haut-Katanga.

« L’opinion nationale était sidérée en apprenant, le 4 septembre courant, que des miliciens de CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo), sans que les services de renseignement et de sécurité relevant de votre ministère ne les aient vus venir, sont entrés librement, traversant la ville de Bunia, Chef lieu de la province de l’Ituri, jusqu’à atteindre la prison afin de libérer leurs frères d’armes. Et, cela sous le regard indifférent et presque complice des autorités sécuritaires ; pire, ils sont entrés et repartis triomphalement, escortés et pris en charge par les forces de sécurité », peut-on lire dans cette correspondance dont une copie est parvenue à la rédaction de l’INTERVIEW.CD

Face à cela, il formule les questions ci-après :

– Quel est présentement la situation sécuritaire dans l’ensemble du pays et dans ces deux provinces en particulier et quelles mesures conservatoires avez-vous prises pour prévenir la résurgence des mêmes faits et d’autres similaires dans ces provinces ou ailleurs?

– Au cas où vous auriez déjà établi les responsabilités dans un cas comme dans l’autre, quelles mesures disciplinaires avez-vous prises?

A en croire Albert Fabrice Puela, le peuple congolais aimerait être fixé sur toutes ces questions plus préoccupantes.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée