Affaire Vital Kamerhe : Au Sud-Kivu, une pétition adressée au président Tshisekedi récolte plus de 112 mille signatures

Initiée par les organisations de la société civile du Sud-kivu, une pétition avec plus de 112 000 a été remise au gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje ce jeudi 18 juin 2020.

Cette demarche demande l’implication personnelle du président de la république Félix Tshisekedi, pour la libération de son directeur de cabinet Vital Kamerhe détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa, depuis bientôt 3 mois.

Les initiateurs de cette pétition disent être consternés par une politique de « la chasse à l’homme » dont est victime le leader du Sud-Kivu, Vital Kamerhe, qui jusque-là n’a réussi le soutien exprès de son compagnon du ticket FATSHI-VIT de l’élection de 2018.

« Excellence Monsieur le Président, vous avez promis d’aider la province à se développer, peu de temps après le constat est très amer. Au lieu de tenir les promesses, nous constatons non sans regret que nos les leaders, les uns sont exclus et celui qui incarnait notre espoir à vos côtés, jeté et croupit en prison, sans la moindre reconnaissance et protection de votre part », déclare Patrice Lwabaguma, l’un des initiateurs de la pétition.

A noter que c’est le directeur de cabinet adjoint du gouverneur de province Me Daniel Lwaboshi qui a réceptionné cette pétition au nom du gouverneur.

Pascal DIGADIGA NGABO/L’INTERVIEW.CD