Willy Mishiki: « si le FCC garde sa majorité pendant une année, je mettrai fin à ma carrière politique »

Publicité sponsorisée

Willy Mishiki
Dans un entretien accordé  à la rédaction de LINTERVIEW.CD ce samedi 03 août 2019, le professeur Willy Mishiki, qualifie la majorité du Front Commun pour le Congo (FCC), d’éphémère.
 
Le président de l’Union nationale des nationalistes ( UNANA), estime même que cette majorité ne fera pas une année
 
« Vous savez, après la publication du gouvernement il y aura des départs au sien du FCC, car la plupart de ceux qui sont là cherchent juste des postes ministériels. Et moi je vous rassure que le FCC ne gardera pas sa majorité pendant une année, si c’est le contraire je mettrai fin à ma carrière politique », a déclaré Willy Mishiki.
 
Il sied de rappeler qu’après avoir quitté le Front Commun pour le Congo, le président de l’AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo, réclame certains postes ministériels auprès du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, au vu de sa majorité parlementaire.
 
 
Roberto Tshahe

Publicité sponsorisée