Tueries à Sange : Le militaire bourreau de 14 civils arrêté par l’armée à Nyangezi

Publicité sponsorisée

Le militaire bourreau de 14 civils arrêté

Le secteur opérationnel sukola2 sud Sud-kivu, confirme l’arrestation de l’élément des Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui avait tiré et tué 14 civils à Sange dans la plaine de la Ruzizi en territoire d’ Uvira, la nuit du 30 au 31 juillet.

Selon le porte-parole de ce secteur opérationnel, le capitaine Dieudonné Kasereka, ce soldat a été attrapé à Nyangezi dans le groupement de karhongo en territoire de Walungu.

 » C’est un soldat de 2ème classe Longo Dhengonga, qui avait tué 14 personnes et blessé 9 autres le jeudi 30 juillet à Sange, plaine de la Ruzizi. L’armée remercie toute la population du sud kivu en général, et celle de Nyangezi en particulier qui a contribué à l’arrestation de ce fugitif qui était recherché depuis 8 jours », explique le capitaine.

De l’autre côté, le Chef de l’Exécutif provincial du Sud-Kivu, Théo Ngwabije a à travers son tweet, remercié les forces de l’ordre et à la collaboration de la population.

« Le tueur à l’origine du carnage (14 morts et 9 blessés) dans la cité de Sange, soldat «indigne» 2ème CL Longo, arrêté à Nyangezi près de Bukavu dans sa fuite. Merci aux forces de l’ordre et à la collaboration de la population qui a répondu à notre appel », a t-il dit.

Le porte-parole de l’armée dans cette région indique que ce meurtrier sera présenté à la justice dans les heures qui suivent enfin qu’il réponde de ses actes.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée