Travaux de 100 jours : l’ambassadeur itinérant du président Felix plaide pour « un audit en bonne et due forme »




rdc travaux de 100 jours

À travers un tweet ce vendredi 07 février 2020, Nicolas Kazadi, ambassadeur itinérant du président congolais exige un audit sur la gestion des finances de travaux de 100 jours d’urgence, lancés par Félix Tshisekedi en avril 2019, travaux qui accusent à ces jours un manque criant de ressources financières, occasionnant l’arrêt de construction de sauts-de-mouton, censés facilité la mobilité de populations dans la capitale kinoise.

Beaucoup de polémiques entourent ces travaux, dont des allégations de détournement de fonds.

« Ni les propos des journalistes ni ceux des politiciens ne peuvent remplacer un audit en bonne et due forme. Ne pas le faire, c’est s’accuser et se condamner soi-même. De l’argent public a été dépensé et des ouvrages entamés. L’opinion doit être fixée sur une base professionnelle », a dit Nicolas Kazadi.

Un groupe d’élus nationaux, puis une délégation de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti d’où est issu le président Félix Tshisekedi, ont visité les chantiers des sauts-de-mouton. Ils ont tous fait “un constat amer”.

« Nous nous sommes rendus compte que le projet est réalisé à hauteur de 30%. Le constat que nous avons fait est amer, c’est un constat de désolation. Nous nous sommes mis à la place de notre peuple, nous avons vu que cela est inacceptable », avait dit plus tôt Jean-Marc Kabund, le président intérimaire de l’UDPS.

TAD