Traque des ADF à Beni : Le CEPADHO plaide pour un suivi « minutieux « de l’affaire 800.000$ « destinés aux ADF »

Publicité sponsorisée

15 millions de dollars RDC

Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO) alerte l’opinion nationale et internationale sur la persistance de la menace des rebelles ADF dans la région de Beni.

Dans son bulletin d’information de ce mardi 08 septembre, cette organisation de défense de droit de l’homme indique avoir enregistré 824 civils massacrés par les ADF depuis le lancement des opérations militaires de grande envergure contre ces rebelles le 30 octobre 2019.

Parmi les propositions données, le CEPADHO encourage le président de la République Démocratique du Congo à suivre « minutieusement « l’affaire de 800.000$ interceptés à la frontière de Kasindi depuis bientôt 10 jours.

D’après cette organisation, cette somme d’argent en destination des ADF/MTM retracée à partir de Nairobi au Kenya, doit être considérée comme « une évidence éloquente du financement du terrorisme à Beni-Butembo ».

Les sources citées par le CEPADHO rapporte que des espèces sonnantes auraient été partagées entre certains agents publics « non consciencieux « qui ont choisi de libérer le collaborateur ADF qui en assurait le transport.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée