Toutes les marches interdites sur la ville de Kinshasa

RDC : Sur décision de l’autorité urbaine

Publicité sponsorisée

SYLVAIN KASONGO POLICE

Le général Sylvano KASONGO a promis de barrer la route à tout contrevenant

Sur décision du Gouverneur de la ville de Kinshasa, toutes les marches sont formellement interdites sur toute l’étendue de la capitale de la République Démocratique du Congo.

Cette mesure était annoncée à la presse par le commandant de la ville-province de Kinshasa, le Général Sylvano KASONGO.

Dans sa communication diffusée ce matin à télé 50 et à la télévision nationale (RTNC) le Général KASONGO a prévenu les politiciens et autres initiateurs de marches de tous les camps politiques de l’opposition ou du pouvoir de s’abstenir.

A dater du lundi 22 juillet 2019 jusqu’à la fin de la semaine, aucune organisation n’est autorisée à envoyer leurs partisans dans la rue pour faire une marche quelles que soient les raisons.

Celui qui s’hasarderait, trouvera les éléments de la police sur sa route. Et sera interpellé et mis aux arrêts. Les policiers a dit le commandant de la ville, ont reçu des instructions fermes à ce sujet.

C’est pour cette raison qu’il a demandé aux parents d’empêcher leurs enfants à aller dans la rue marcher pour le compte d’une quelconque organisation politique.

Nous vivons dans un Etat de droit. Ce qui signifie que tous les citoyens devraient se soumettre à indistinctement de rang social ou de couleur politique.

C’est de cette manière que nous pourrons bâtir une société véritablement démocratique basée sur le respect des lois de la République.

Jean – Pierre SEKE

Publicité sponsorisée