Sud-Kivu : vive tension à Lusenda après la mort de 2 personnes dont un militaire FARDC

Publicité sponsorisée

La situation est tendue depuis la matinée de ce jeudi 21 octobre à Lusenda dans le territoire de Fizi et ce, après la mort de 2 personne dont un civil et un militaire.

Selon une source locale de la société civile, des jeunes du milieu ont manifesté depuis le matin de ce jeudi pour protester contre le meurtre d’un de leurs en la personne de Wilondja qui est décédé ce jeudi 21 octobre à 2 heures du matin, à l’Hôpital Général de Nundu à Fizi, après qu’il ait été fusillé par un élément FARDC le mardi 21 octobre à son domicile de Lusenda dans le groupement de Balala Nord, secteur de Tanganyika, territoire de Fizi.

«Après avoir appris la mort de l’un de leur, des jeunes du milieu se sont mobilisés pour protester auprès des militaires FARDC, qu’ils soupçonnent être l’auteur du meurtre de leur frère», indique cet acteur qui a confié ses propos sous anonymat.

La même source ajoute qu’un corps sans vie d’un militaire a été ramassé sur la rivière Lusenda ce jeudi 2021. Les FARDC à leur tour pointent du doigt les jeunes du milieu d’être à la base de la mort de leur compagnon.

La Société civile déplore que malgré la présence des militaires dans le village de Lusenda, des cas d’insécurité continuent à y être rapportés et invite les uns et les autres au calme et surtout aux services de sécurité de garantir la sécurité à la population.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée