Sud-Kivu : plus de 7800 déplacés internes dans la ville de Baraka et ses environs suite aux affrontements à Fizi (OCHA)

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu plus de 3 000 déplacés vivent dans des conditions précaires à Kalehe

Le bureau de Coordination des Nations Unies des affaires humanitaires (OCHA) en RDC annonce le déplacement de plus de 7800 personnes dans la ville de Baraka et ses environs en territoire du Sud-Kivu.

Ce chiffre est contenu dans son rapport publié mercredi 20 octobre dernier. Ce rapport indique que certains de ces déplacés s’étaient dirigées vers Lusenda, d’autres auraient pris la direction de Baraka et ses environs.

Outre les personnes déplacées, le rapport de OCHA indique que 6 villages ont été incendiés parmi lesquels, Magunga I et II, Bibokoboko centre, Mugorore I et II, Kavumu, Bivumu, Magaja et Kisombe ainsi que des tueries et plusieurs bétails emportés.

« ..Les affrontements violents dans les villages de provenance des déplacés des Moyens-Plateaux de Fizi, sont liés aux conflits qui durent depuis des années dans cette région », indique ce rapport.

Le mouvement des déplacés se poursuivait jusqu’au mardi 19 octobre.

Par ailleurs, le commandant des FARDC basé dans la zone a révélé que la situation restait relativement calme à Bibokoboko.

Notons que ces affrontements avaient débuté le 12 octobre dernier et ont fait au moins 6 morts dont des civils selon les sources de la société civile locale.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée