Société

Sud-Kivu : un journaliste arrêté et 2 personnes grièvement blessées lors d’une manifestation à Luhwindja

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Des habitants de la chefferie de Luwinja dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu ont manifesté ce lundi 23 mars 2020 en vue d’une solidarité à plus au moins 80 familles victimes d’une délocalisation forcée par la société minière Twangiza Mining.

Selon le journaliste Charles Irenge Lwaboshi, leur collegue Paterne Kulimushi de la radio communautaire de Luwindja (RCLU) émettant dans cette zone, a été arrêté avec deux manifestants par la police de mine commise à la société minière BANRO Mining. Il souligne qu’aussitôt, tous les trois ont été jetés au cachot de la même police.

“Le journaliste PATERNE KULIMUSHI de la RCLU était en plein publi-reportage lors de la Manifestation de la population de Kantambwe et celle de Luhwindja qui demandent le respect du cahier des charges à la Société Twangiza Mining ce Lundi 23 Mars 2020 à partir de 10h, des coups des balles en l’air, celui-ci s’est vu être capturé et emballé ensemble avec deux autres manifestants par la police de mine de Twangiza Mining”, explique-t-il.

Lire aussi

RDC – lutte contre le COVID-19 : les chefs coutumiers recommandent au gouvernement de prendre en compte leurs expériences ancestrales

Un autre journaliste de cette radio communautaire Mugisho Balibonera
renseigne que ce chevalier de la plume s’est vu dépouillé de tous ses outils de travail : Dictaphone, un Motorola, sa carte de service, carte d’électeur, etc.

“La Synergie des Journalistes de Luhwindja-Burhinyi et Kaziba SYJ-LUBUKA demande la libération immédiate du Journaliste de la Radio Communautaire de Luhwindja RCLU FM détenu au cachot de la Police de mine Chez BANRO Mining”, recommande Charles Irenge.

Dans la foulée, une personne a été blessé par balle et suit des soins à l’hôpital général d’Ifendula, conclut notre source.

Rappelons que cette manifestation était organisée par la population de Luhwindja qui accompagnait 80 familles délocalisées par la société Twangiza Mining sans aucune prise en charge ni indemnisation. Ces familles restent locataires dans le groupement de Luchiga, chefferie de Luhwindja toujours en territoire de Mwenga.

Notons toutefois que cette manifestation n’était pas autorisée par les autorités locales, selon nos sources sur place.

Pascal D. NGABOYEKA

cet article a été publié le 23 mars 2020 21h44

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

RDC : Kinshasa dénonce l’accord UE-Rwanda sur les minerais stratégiques

Kinshasa, 22 février 2024 - Le gouvernement congolais a condamné la signature par l'Union européenne…

22 février 2024

Urgent – RDC : Le Premier ministre Sama Lukonde démissionne

Kinshasa, 20 février 2024 - Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel…

20 février 2024

Kasaï Oriental – ESU : Muhindo Nzangi nomme Mpiana Kazadi comme nouvel AB de l’UOM

Dans un arrêté ministériel daté du 10 février 2024 dont une copie est consultée ce…

20 février 2024