Sud-Kivu : « Protéger le Prix Nobel, Denis Mukwege c’est protéger la vérité contre les crimes commis au Congo », (Réveil des Indignés)

Publicité sponsorisée

marche bukavu denis mukwenge

Le mouvement citoyen « Réveil des Indignés » accompagné de plusieurs organisations et forces vives de la province du Sud-Kivu, demande à l’Etat Congolais et à la Communauté Internationale d’assurer plus de sécurité au prix Nobel de la Paix, Dr Denis Mukwege.

Ceci est contenu dans un mémorandum adressé au président de la République Félix Tshisekedi et déposé au gouvernorat du Sud-Kivu au terme d’une marche pacifique organisée dans la ville de Bukavu ce jeudi 3 septembre.

Dans ce mémorandum, « Réveil des indignés » révèle que menacer Dr Mukwege et mener une campagne diabolique sur les réseaux sociaux contre sa personne, puisqu’il réclame justice et vérité pour tout un peuple meurtri, n’est qu’une fuite en avant de ceux qui se sentent concernés directement par cette justice.

Pour ce mouvement citoyen, « le criminel revient toujours au lieu du crime ».

D’où cet appel lancé au Chef de l’Etat, d’assurer et garantir dans toute urgence une bonne sécurité au Dr Denis Mukwege ainsi que d’autres défenseurs des droits de l’homme engagés dans la recherche de la justice et la vérité pour une paix durable au Congo.

A la communauté Internationale, d’accompagner le gouvernement congolais dans la protection du Dr Mukwege car protéger le Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, c’est protéger la vérité contre les crimes commis au Congo.

Daniel Lwaboshi, directeur de cabinet adjoint du gouverneur qui a réceptionné ce mémorandum, a promis de le faire parvenir au chef de l’exécutif national tout en précisant que le gouvernement fait de son mieux pour assurer la protection de ce « digne » fils du pays considéré comme un de « grands champions ».

Adrien Zawadi qui a lu le mémorandum au nom du mouvement « Réveil des indignés » a remercié les citoyens qui se sont joints à leur lutte et a rappelé que « seule la justice élève toute une nation ».

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée