Sud-Kivu : Plus de 140 enfants et jeunes adolescents dotés des kits de réinsertion socio-économiques à Uvira

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu Plus de 140 enfants et jeunes adolescents

Au total 141 enfants et jeunes adolescents de la plaine de la Ruzizi viennent d’être dotés des kits de réinsertion socio-économiques, composés des machines à coudre et leurs accessoires ainsi que des pagnes, des brevets et des kits hygiéniques pour fille.

La dernière étape de distribution de ces kits pour les candidats en Coupe et Couture est intervenue ce mercredi 03 août dans 2 sites à Luvungi et Sange dans le territoire d’Uvira, par la délégation ESPT-UNICEF.

Les candidats sont essentiellement des enfants et jeunes adolescents démunis, ayant suivi la formation pendant 10 mois dans la filière coupe et couture.

Pour ce jour, dans la cité de Luvungi, 18 candidats ont reçu leurs kits, alors que dans celle de Sange, au total 62 en ont également reçu les leurs, sous une grande satisfaction d’eux-mêmes et des autorités locales.

Le week-end dernier toujours dans cette plaine de la Ruzizi, 26 et 35 candidats avaient étaient doté de ces mêmes kits respectivement à Kabunambo et Runingu toujours dans le territoire d’Uvira, explique à L’INTERVIEW.CD, Ernest Muhigwa Bakulu, chef de division de la formation professionnelle et métiers au Sud-Kivu, et membre du consortium enseignement non formel (ENF).

Ce dernier exprime sa satisfaction quant à la réussite de cette première cohorte dans la plaine de la Ruzizi et le climat dans lequel la formation s’est déroulée. Il renseigne que son service intervient non seulement dans la formation professionnelle et métiers, mais aussi fait le suivi au terme de la distribution desdits kits, afin de s’assurer que ces matériels sont bien gardé par leurs bénéficiaires.

Le représentant de L’UNICEF à ces activités Emmanuel Tshibangu en charge de l’éducation dans cette agence des Nations-Unies a, à cette occasion remercié les bénéficiaires pour le temps consacré à la formation, et les a invités à l’auto prise en charge, qui est désormais garantie grâce à cette machine reçue.

Les autorités locales à Luvungi comme à Sange, ont promis leur accompagnement aux bénéficiaires afin qu’ils puissent faire bonne usage des matériels reçus et gagné leur vie. Le chef de la cité de Sange Matabishi Nyange a, en plus garanti la sécurité aux initiatives de la création des ateliers que ses administrés bénéficiaires des kits vont ouvrir.

L’un des bénéficiaires Uruma Radio, jeune garçon vivant avec handicap à Luvungi a remercié UNICEF et les autorités Congolaises qui ont particulièrement pensé aux personnes qui vivent dans la situation comme la tienne et à d’autres personnes démunies et orphelins. Par cette machine, il dit pouvoir maximiser des fonds pour sa vie futur.

Il sied de signaler que ces activités entre dans le cadre du projet de résilience communautaire en éducation formelle et non formelle appuyer techniquement et financièrement par UNICEF. Il y a environ 2 semaines, 192 enfants et jeunes adolescents du territoire de Mwenga (Kasika et Mwenga centre) et 100 autres du territoire de Walungu (Walungu centre, Mulamba et Kaniola) avaient bénéficié des mêmes kits pour leur insertion socio-économique.

Pascal Ngabo/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée