Sud-Kivu : menacé des morts, un des correspondant en swahili de la BBC est contraint de fuir

Byobe Malenga, responsable de la radio congolaise Ngoma ya Amani et correspondant en swahili de la BBC, menacé des morts est contraint de fuir après avoir déposé une plainte et alerté des responsables sécuritaires.

“Masqués et armés de Kalachnikov, trois hommes ont fait irruption dans les locaux de la radio congolaise Ngoma ya Amani (RNA), dans la nuit du 27 au 28 septembre . Les assaillants recherchent alors le directeur de cette petite station qui émet à Fizi dans la province du Sud-Kivu”, rapporte Reporters sans Frontières (RSF).

Certains lui reprochent d’avoir dénoncé «l’enrôlement de réfugiés burundais dans des groupes armés» ainsi que d’autres l’accusent de travailler au service des Mai Mai.

Face à cela, Arnaud Froger responsable du bureau Afrique RSF, invite les autorités à assurer la sécurité du journaliste ainsi que de mener une enquête en vue d’identifier et retrouver les auteurs des menaces.

Par ailleurs, RSF souligne que le colonel Mukaz Davi des FARDC leur avait fait savoir que les enquêtes sont en cours et ces hommes ne sont pas encore identifiés.

Notons que Reporters sans frontières a mis en place, il y a près d’un an des mécanismes d’alerte et de réponse pour protéger et sécuriser les journalistes afin d’améliorer la prise en charge des cas.

J.NK/L’INTERVIEW.CD