Sud-Kivu : le satisfécit du commissaire Fidèle Mugisho après sa visite à l’agence du FPI

Publicité sponsorisée

FPI/Sud-Kivu

S’imprégner des conditions de travail des agents du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) agence du Sud-Kivu, c’est l’une des motivations de la visite effectuée ce jeudi 28 octobre dans les locaux de cet établissement public de l’Etat congolais en plein cœur de Bukavu par le commissaire général en charge de l’industrie, petites et moyennes entreprises et entrepreneuriat Fidèle Mugisho Kabunga.

Au terme d’une visite guidée par la cheffe de l’agence du FPI/Sud-Kivu Chantal dans différents bureaux, ce membre du gouvernement provincial dit apprécier l’organisation et l’environnement politique dans laquelle travaillent les agents, lesquels il a encouragé et en a profité pour appeler tout personnel du FPI à évoluer dans l’élan de serviabilité pour l’intérêt de la province et son développement.

Un message qui est bien accueilli par ces agents qui à leur tour ont promis un soutien à leur commissariat de tutelle et au gouvernement provincial du Sud-Kivu.

Le numéro 1 de l’industrie, entrepreneuriat et PME précise que cette visite s’inscrit dans la vision du gouvernement provincial porté par le gouverneur Theo Ngwabidje qui veut encourager les entrepreneurs par les institutions des micros économies et autres organisations des jeunes pour un Sud-Kivu plus émergent et prospère.

Notons qu’à peine porté à la tête du commissariat provincial de l’industrie, PME et entrepreneuriat, Fidèle Mugisho Kabunga, cadre de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) s’est investi à être un homme de terrain.

Des signes palpables sont visibles dans son secteur en moins de trois (3) mois à la grande satisfaction des jeunes et de la population du Sud-Kivu, le cas de l’implantation d’une usine de fabrication des savons (SAVOKI), pour ne citer que cela.

Il sied de noter que le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) est un établissement public à caractère administratif et financier, doté de la personnalité juridique créé par l’ordonnance n° 89-171 du 07 août 1989 et transformé par le décret n° 09/64 du 03 décembre 2009.

Cet établissement a pour mission principale de promouvoir l’essor de l’industrie congolaise par le soutien aux industries existantes, la promotion des industries nouvelles, la promotion des petites et moyennes entreprises, la promotion de l’intégration industrielle en général et en particulier entre les petites et les grandes unités, et entre les secteurs industriel et agricole, ainsi que la promotion et les activités de la recherche appliquée permettant le développement du secteur industriel.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée