Sud-Kivu : la PNC émet le vœu de “zéro mort” pendant les opérations de maintien de l’ordre public




Jean-Bernard Bazenge

Le commissaire divisionnaire adjoint de la police nationale congolaise (PNC) dans la province du Sud-Kivu appelle ces troupes à plus de professionnalisme pendant l’exercice de leurs missions sur terrain.

Le général Jean-Bernard Bazenge l’a dit ce lundi 27 janvier 2020 à Bukavu, au cours de sa première parade depuis sa prise de commandement à la tête de la PNC/Sud-Kivu, devant toutes les unités de forces de maintien de l’ordre de la Province du Sud-Kivu.

Il invite ses troupes à ne pas favoriser la fraude fiscale afin de faciliter à la Province de générer plus de recettes pour son développement.

Pour le numéro 1 de la PNC en province, la mission reste de protéger la population et ses biens et invite ainsi ses éléments à intérioriser toutes les valeurs républicaines et loyales qui les régissent en agissant avec tout professionnalisme pendant les opérations de rétablissement et de maintien de l’ordre public.

«Lorsque nous parlons de bilan zéro, c’est-à-dire que le commandant qui je suis, je ne voudrais pas qu’il y ait des bavures policières lorsque nous sommes engagés dans une opération de rétablissement et de maintien de l’ordre public. Avec toutes mes troupes, tous mes hommes, je voudrais que cela soit intégré dans le comportement de tout un chacun, que lorsque nous serons sur le terrain qu’il n’y ait pas de morts, parce que notre rôle c’est de garantir et de protéger la population, ce n’est pas de donner la mort», a insisté Jean Bernard Bazenge.

Par ailleurs, le commissaire divisionnaire adjoint de la PNC au Sud-Kivu implore la population de la province à une collaboration étroite surtout dans le cadre de la police de proximité, pour la réussite de la mission régalienne lui confiée au service de la Nation congolaise.

Pascal D. NGABOYEKA