Sud-Kivu/Fizi : l’armée annonce l’arrestation d’un grand leader du groupe armé « Makanika » à Minembwe

Publicité sponsorisée

Un autre leader du groupe armé Makanika a été arreté par les éléments des Forces Armées de la RDC samedi 12 juin dernier au quartier Runundu CEPAC à Minembwe dans le territoire de Fizi.

Il s’agit de Rutebuka Bon Fils, commandant Axe Kabingo qui était chargé d’acheter des armes et munitions pour ce groupe rebelle.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola2 sud Sud-Kivu qui livre la nouvelle à L’INTERVIEW.CD, ce grand rebelle était muni d’une arme AKA 47, 96 cartouches et deux appareils de communication Motorola.

« Sa femme Penina Consolet qui était commissionnaire de cet achat arrêté de sa part avec deux chargeurs garnis contenant 60 cartouches, est aussi interpellée pour raison d’enquête », a-t-il ajouté.

Dieudonné Kasereka précise qu’un autre combattant qui avait fait défection au rang FARDC en mars 21 a été arrêté le vendredi dernier toujours à Minembwe, et avait aussi la mission d’achat des munitions en complicité avec un noyau des trafiquants des Munitions.

« Le service spécialisé de l’armée est à pied d’œuvre pour démanteler les réseaux de ces acheteurs et vendeurs des munitions dans la zone. Le commandement du Secteur opérationnel Sukola II sud Sud-Kivu demande à la population des hauts plateaux de Fizi- Uvira-Mwenga de collaborer étroitement avec l’armée pour dénoncer le réseau de trafiquants d’armes et munitions, sources d’insécurité dans la zone », a poursuivi le porte-parole de l’armée dans cette partie du Sud-Kivu.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée