Sud-Kivu/Exetat : Les candidats finalistes implorent à l’indulgence des correcteurs

Publicité sponsorisée

Sud kivu les élèves

La 54ème édition des épreuves ordinaires de l’examen d’Etat s’est clôturée ce jeudi 10 septembre sur l’ensemble de la RDC.

Au Sud-Kivu, certains candidats abordés par L’INTERVIEW.CD au terme desdites épreuves rassurent quant à leur réussite et plaident auprès des chargés de la correction de muser de toute leur sagesse et de ne pas être trop rigoureux.

Ils soutiennent cela par le fait qu’ils n’ont pas eu assez de temps étudier suite à la pandémie.

« Les examens étaient un peu faciles et nous nous sommes forcés. Je peux demander aux autorités de nous aider à bien corriger l’examen et à ne pas trop mettre de rigueur. Nous n’avons pas trop étudié c’est pourquoi nous demandons qu’ils nous corrigent en tant que parents », a dit une élève au sortir du centre de l’Athénée d’Ibanda.

Ces élèves qui attendent leurs résultats pensent déjà les uns à embrasser les études supérieures et universitaires, d’autres par contre ont souligné pouvoir s’orienter dans l’apprentissage des métiers.

Comme toutes les années, les candidats finalistes ont procédé à la déchirure des uniformes et autres matériels scolaires en signe de joie.

Rappelons qu’au total 55.838 candidats scolarisés et autodidactes, des 3 provinces éducationnelles du Sud-Kivu, ont passé pendant quatre jours leurs épreuves, soit du 07 septembre au 10 septembre.

Le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi a procédé à la clôture de cette session ordinaire, dans les territoires de Kabare et Walungu respectivement aux Instituts de Nyantende et Weza, où il a encouragé et appelé les finalistes à l’assiduité et à la discipline.

Signalons qu’aucun incident majeur n’a été rapporté depuis le début des examens d’Etat dans les trois provinces éducationnelles du Sud-Kivu.

Pascal Ngaboyeka/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée