Sud-Kivu : Environ 2 mille déplacés internes de Nindja vivent dans des conditions déplorables à Kaniola

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu : Environ 2 mille déplacés internes de Nindja

C’est une alerte de la société civile de Kaniola, dans le territoire de Walungu qui dénonce les conditions humanitaires déplorables dans lesquelles vivent environ 2000 déplacés ayant fuit leurs habitations dans la chefferie de Nindja dans le même territoire suite aux conflits d’héritage à la tête de cette chefferie.

Pour cette structure citoyenne, ces déplacés ont besoin en ce moment d’une assistance humanitaire d’urgence car leurs vies se dégradent davantage depuis un temps.

« Ils n’ont aucune assistance humanitaire depuis leur installation, pas d’accès à l’eau potable ni à des installations sociales de base », indique le président de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile de Kaniola, Casinga Tupatupa.

Il précise également que parmi ces déplacés l’on compte plus 1472 enfants.

Face à ces conditions humanitaires déplorables, plus de 50% de ces enfants souffrent de la malnutrition chronique.

Il regrette de voir que nombreux de ces enfants n’ont pas aussi accès à la scolarité, d’où il lance un S.O.S aux organisations humanitaires ainsi qu’à l’autorité provinciale pour qu’elles viennent en aide à ces déplacés qui campent depuis 2018 à Kaniola.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée