Sud-Kivu/Dégradation de la RN3 : La société civile de Bunyakiri lance la campagne de désobéissance fiscale

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu : délabrement de la RN3

Suite à la dégradation très avancée de la route nationale Numéro 3, sur son troçon allant du centre commerciale de Miti en territoire de Kabare et Hombo Sud dans le territoire de Kalehe, la Société Civile de Bunyakiri a officiellement lancé la campagne de désobéissance fiscale dans cette partie de la province du Sud-Kivu ce vendredi 02 juillet 2021.

«Cette campagne ne vise que la réhabilitation avec la construction des ponts et caniveaux sur ce tronçon routier qui est resté longtemps abandonné par l’Etat congolais dont ses autorités nourrissent la population avec des promesses irréalisables» indique Didier Kituamini, président des forces vives de la société civile de Bunyakiri.

Cet état de la route a déjà fait des dégâts humains et matériels incalculables et irréparables pendant qu’elle reste la seule voie routière qui relie la population à la ville de Bukavu et ses environs, déplore le précité.

«Si rien n’est fait sur ce tronçon pendant cette période sèche de deux mois, Bunyakiri sera inaccessible. Pas plus tard que la période des pluies, imaginez-vous les conséquences sur tous les plans chers compatriotes. La richesse du pays doit être redistribuée équitablement conformément à l’article 83 de la constitution de la RDC», a-t-il ajouté.

Notons que suite à ce même état de la RN3, le prix de transport en commun a triplé sur cet axe. Et entre la ville de Bukavu et Bunyakiri, le prix est passé notamment de 25 mille à 50000 voire au-delà pour un passager sur moto.

La route nationale numéro 3 relie notamment les provinces du Sud Kivu, Nord Kivu et l’ex-province Orientale.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée