Sud-Kivu : 4 tonnes de coltan interceptés par la CNLFM à Bukavu

Publicité sponsorisée

La commission nationale de lutte contre la fraude minière (CNLFM) a intercepté 80 sacs soit 4 tonnes de Coltan acheminés d’une manière frauduleuse dans la ville de Bukavu, ce mardi 23 juin 2020.

Antoine Imili Mtaona, coordonnateur provincial de la CNLFM au Sud-Kivu, cité par radio Maendeleo, a précisé que ces colis ont été retrouvés dans une cave du bâtiment abritant le service de SOGECOM situé en commune d’Ibanda, en ville de Bukavu.

« Le propriétaire de ce colis ne possèdait aucun document officiel attestant l’acquisition de ces minerais et les sacs n’ont pas été étiquettés » a-t-il révélé.

À en croire le coordonnateur provincial de cette commission, cela fait plus de 2 semaines que ses services cherchent à intercepter ces colis de coltan mais sans succès car ils étaient cachés dans un dépôt fictif, dans la ville.

Antoine Imili Mtaona précise que le parquet de Bukavu s’est saisi du dossier et les colis ont été mis sous gestion du centre d’expertise, d’évaluation et de certification (CEEC) en attendant la décision de la justice.

Pascal DIGADIGA NGABO/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée