Sommet à Goma : “Nous avons eu beaucoup de théories, on veut voir les massacres terminés” (Achille Kapanga, ancien maire de Beni)

Au cours d’une interview accordée à L’INTERVIEW.CD ce dimanche 13 septembre, l’ancien maire de Beni, Me Achille Kapanga appelle les autorités qui prendront part au muni-sommet qui aura lieu à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, sous la houlette de Félix Tshisekedi, à ne plus s’arrêter à la théorie, mais plutôt à passer à la pratique dont les populations de la région meurtrie par l’insécurité ont besoin.

Pour ce cadre de la Convention des Fédéralistes pour la Démocratie Chrétienne (COFEDEC), beaucoup de dialogues ont déjà eu lieu mais on ne voit aucune retombée, malgré les engagements des uns et des autres, qui seraient pleins d’hypocrisie.

“Le Président veut terminer les massacres chez nous. Nous avons eu beaucoup de théories, on veut voir cette fois-ci les massacres terminés. Que ce ne soit plus comme ce qu’on nous raconte : ils se sont réunis à Lusaka, à Addis-Abeba… Monsieur le Président, veuillez utiliser toutes les voies pour finir la guerre à Beni. Quand nous voyons ce qui se passe là-bas, nous pleurons”, a-t-il déclaré.

Pour précision, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi va se rencontrer à Goma avec ses homologues de la Région des Grands Lacs mais aussi celui de l’Angola Joao Laurenzo. Les questions qui seront débattues au cours de ce mini-sommet sont entre autres la sécurité dans la région, les relations diplomatiques et politiques entre ces pays et l’économie en cette période de la pandémie de Coronavirus.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD