Rutshuru : problématique de limites du parc national de Virunga, un confit entre ICCN et population




un confit entre ICCN et population RUTSHURU

Un conflit oppose ces derniers temps l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN) à la population cultivatrice de Nyamilima dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, sur les limites du parc national de Virunga (PNVi).

En effet, des cultivateurs riverains du PNVi dans le Rutshuru exercent leurs travaux depuis 1997 dans les endroits qui feraient partis de ce patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après que les agents de l’ICCN ont démontré les limites du parc, les populations ne savent pas comment abandonnés leurs champs surtout n’étant pas convaincues de cela alors que les éco-gardes sont entrain d’ériger une muraille électrique autour de ce parc national dans le groupement de Binza.

Du lundi 03 au mercredi 05 février 2020, une délégation composée du ministre provincial en charge de l’environnement, de quelques députés provinciaux et des experts de l’ICCN/PNVI, a été en échange, à Nyamilima, avec la population, après quoi, le ministre provincial de l’environnement a décidé de la suspension des travaux de l’érection des murailles dans ces coins jusqu’à la descente qui sera faite sur le terrain.

La notabilité de Rutshuru accuse les députés provinciaux d’avoir intoxiqué la population cultivatrice pour cultiver ces champs, car selon l’un d’eux, M. Aimé Mukanda Mbusa, beaucoup d’élus ont battu leur campagne en utilisant cette question pourtant sensible.

Pour sa part, le cercle international pour la défense des droits de l’homme, la paix et l’environnement (CIDDHOPE) a, dans un communiqué de presse publié ce vendredi 07 février 2020 à Lubero et dont la copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD, demandé au gouverneur du Nord-Kivu, au président de l’Assemblée provinciale, au Directeur provincial et chef de site du parc national de Virunga et à la population, de recourir aux méthodes pacifiques pour qu’une solution palliative soit trouvée à ce conflit.

Christopher Mulakirwa