Beni : les activités à moitié paralysées à Mangina, 24 heures après une attaque des ADF ayant fait 8 morts




BENI à Mangina

Les activités socio-économiques sont restées presque paralysées la journée de ce samedi 08 février 2020 en commune rurale de Mangina, groupement Batangi-Mbau, territoire de Beni.

Ceci intervient 24 heures après une attaque des rebelles ADF le vendredi 07 février dernier à Centrale près de Makusa, en chefferie de Babila Bambombi, territoire de Mambasa en Ituri.

D’après le parlement des jeunes de Mangina joint par L’INTERVIEW.CD ce samedi , le bilan est passé de six à huit civils tués lors de cette attaque.

Parmi les victimes figurent cinq femmes et trois hommes, tous originaires de Mangina .

Les personnes tuées exerçaient les activités champêtres à Makusa.

Leurs corps ont été exposés depuis ce samedi matin à la morgue du centre de santé de référence de Mangina en attendant leur inhumation.

“Ce qui cause depuis ce samedi matin une paralysie partielle des activités socio-économiques au centre de Mangina”, rapporte Nickaise Kasereka Kyora, président du parlement des jeunes de Mangina.

Milan Kayenga