Résurgence de M23 : La CRDH demande aux autorités de ne pas oublier les ADF qui tuent la population depuis plusieurs années

Publicité sponsorisée

massacre beni adf
Photo AFP.

L’organisation de défense des droits humains CRDH antenne d’Irumu demande aux autorités militaires et au gouvernement de considérer au même niveau, la menace des M23, à celle des ADF qui tuent depuis longtemps les populations civiles à Beni, Mambasa et Irumu.

Dans une déclaration faite ce dimanche 19 juin, la CRDH estime que c’est un même groupe armé qui opère de manières différentes dans plusieurs endroits de la partie Est du pays, visiblement avec le même objectif.

Christophe Munyanderu, coordonnateur de cette organisation dans le territoire d’Irumu craint que le gouvernement accorde beaucoup plus d’attention aux M23 et oublier les ADF qui opèrent et qui tuent la population depuis une décennie.

« Nous sommes entrain de voir ces derniers temps que les hommes politiques, les autorités militaires et les autres se focalisent sur les M23 et oublient que les rebelles ougandais de l’ADF existent à Beni, Irumu et Mambasa. C’est pourquoi, nous appelons les autorités de ne pas oublier aussi la situation des ADF qui tuent les populations civils dans ces trois territoires, et aussi nous leur montrons que les ADF ne sont pas différents de ces M23. C’est la même faction qui opère dans ces entités sous un autre nom. C’est pourquoi, nous demandons aux autorités de focaliser la même attention à ces ADF », a indiqué Christophe Munyanderu.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée