Beni-état siège : Le maire de la ville en congé reconnaît des changements, une année après l’installation du maire policier

Publicité sponsorisée

Le maire de la ville de Beni, le commissaire supérieur principal Kashale Muteba Narcisse a totalisé une année ce dimanche 19 juin depuis qu’il a été installé pour matérialiser la mesure de l’état de siège dans cette ville de l’est de la RDC.

Une année après, les avis sont divergents sur les réalisations de l’administration policière dans cette ville.

Si certains habitants estiment qu’il n’y a pas grand chose déjà réalisé, les autres reconnaissent quelques avancées.

C’est le cas du maire de la ville en congé, Muhindo Bakwanamaha Modeste qui a fait des éloges aux autorités de l’état de siège.

Évaluant la situation sécuritaire dans un cadre d’échange ce weekend, l’autorité en congé reconnaît que l’administration policière a su restaurer l’autorité de l’état dans la ville.

« C’est celui qui n’a pas été à Beni qui peut dire que l’état de siège n’a rien fait. Ce que les enfants ont fait ici à la mairie pour demander la sécurité, ils ont passé des nuits ici à la mairie. Qui peut faire ça aujourd’hui ? Il y’a plusieurs choses déjà réalisées qui peuvent être des acquis même après l’état de siège », a déclaré Bakwanamaha Modeste.

Pour rappel, plusieurs personnes notamment les députés et autres notables de l’est ont recommandé la fin de l’état qu’ils ont jugé inefficace pour restaurer la sécurité dans la région.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée