RDC : “Un groupe d’individus a pris 90 millions d’habitants en otage ” (Martin Fayulu)

De retour au pays samedi 22 août dernier après 5 mois d’absence, Martin Fayulu a estimé que deux ans après les élections, la République Démocratique du Congo est dans un état critique.

Pour cet ancien candidat aux élections de 2018, la RDC est pris en otage par un groupe d’individus.

“Près de 2 ans après le hold-up électoral de 2018, la RDC est dans un état critique. Tous les indicateurs sont au rouge. Un groupe d’indidivus a pris 90 millions d’habitants en otage et le pays prend un retard très inquiétant sur le reste du monde. Sifflons la fin de la récréation”, a déclaré l’opposant qui se considère comme le président élu de la RDC.

Par ailleurs, lors de son adresse à sa base samedi 22 août dernier, Martin Fayulu avait menacé de mobiliser le peuple si les révendications des réformes institutionnelles ne sont pas prises en compte par le pouvoir en place.

Heavan/L’INTERVIEW.CD