RDC : Martin Fayulu s’indigne des “morts suspectes devenues monnaie courante et banales”




fayulu_martin_lamuka rdc

L’opposant congolais Martin Fayulu Madidi dit être indigné des morts suspectes devenues banales et monnaie courante tantôt suite au coronavirus et à d’autres maladies en RDC.

Dans un communiqué rendu public ce samedi 30 mai, ce candidat malheureux aux élections présidentielles de 2018 exige des enquêtes dans ce sens afin de dénicher les mauvaises volontés de part et d’autre.

“Je suis indigné des morts qui sont devenues monnaie courante et banales dans notre pays et que des semblants enquêtes, souvent diligentées à la hâte ne parviennent pas à élucider”, a-t-il écrit.

Martin Fayulu demande particulièrement des enquêtes sur la mort de Raphaël Yanyi, juge président du tribunal de grande instance qui était engagé dans l’instruction du dossier des 100 jours.

Il regrette que cette pire situation arrive pendant que la République démocratique du Congo fait face à un autre fléau, à savoir l’insécurité qui prévaut dans plusieurs parties du pays.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD