RDC : le ministre de l’industrie Julien Paluku Kahongya annonce l’installation proche d’une usine de montage des véhicules à Kinshasa

Publicité sponsorisée

Julien Paluku

A Peine reconduit au ministère de l’industrie et faisant partie de l’équipe des warriors, Julien Paluku Kahongya, patron de l’industrie en RDC a gagné un autre pari dans son secteur cela à moins d’une semaine de l’investiture par l’assemblée nationale du gouvernement Sama Lukonde Jean-Michel.

Ce jeudi 29 avril 2021, l’ex-gouverneur de la province du Nord-Kivu a reçu en audience le représentant Afrique de la firme automobile “Chery Tigo “, M. Wan Ming en compagnie de l’envoyé du chef de l’Etat Muanda Kongo.

Au cours de cet entretien Julien Paluku a eu l’annonce que la firme chinoise “Chery Tigo ” automobile va s’installer à Kinshasa dans le cadre de la zone économique spéciale pilote à Maluku où le numéro 1 de l’industrie en RDC a vu de ses propres yeux quelques échantillons des véhicules montés par la firme chinoise.

Pour Julien Paluku Kahongya, l’heure des grandes actions concrètes a sonné et que sauf imprévu dans les 6 où 12 mois qui viennent les premiers véhicules made in Congo seront disponibles.

“Nous sommes un gouvernement des warriors comme l’a désigné le premier ministre, c’est pour dire que le président de la république attend de nous des actions palpables.
Voilà pourquoi il y a quelques temps nous parlons effectivement des usines qui devaient s’installer en RDC et aujourd’hui, c’est le tour de l’usine chinoise Chery automobile qui va installer un site industriel de montage des véhicules chez nous en RDC. Autour de nous il y a des jeeps qui vont être montées ici et à qui on va donner des noms congolais pour qu’on les appelle plus de leurs anciens noms “, a dit Julien Paluku.

Et de poursuivre :

“Nous nous sommes entretenus avec la firme chinoise et nous l’avons orienté dans la zone économique spéciale de Maluku pour qu’elle bénéficie de tous les avantages nécessaires et que ces véhicules puissent coutés moins cher, car Chery automobile sera exempté de beaucoup de taxes au niveau de l’importation et de l’exportation. Avec l’avènement de la zone de libre-échange continentale africaine, si nous avons un grand parc industriel des véhicules produits en RDC nous aurons la possibilité de les exporter sur l’ensemble des pays qui nous entoure, avec nos 9 pays voisins nous avons un marché de près de 250 millions des consommateurs. Et si Chery Automobile peut capter 1 million des consommateurs, 1 million des véhicules sera fabriqué en RDC et plusieurs emplois seront créés et assez d’argent va entrer dans la caisse de l’Etat ce qui est le souhait du chef de l’état Félix Tshisekedi. L’actuel gouvernement veut passer à la vitesse supérieure pour que dans les jours,dans les mois,dans les années qui suivent nous cessions de tenir que de discours mais plutôt que les gens voyent les actions et croient à ce que nous faisons comme fondamentaux au ministère de l’industrie “.

Ce dernier précise qu’il reste quelques formalités comme la signature du mémorandum d’entente mais aussi avec la ménagère de la zone économique spéciale, un contrat va être signé avec elle pour venir s’installer et si cela prend fin rapidement dans les 6 où 12 mois le premier véhicule sera disponible.

Il sied de signaler que la zone économique spéciale de Maluku devrait être visitée ce vendredi 30 avril 2021 par le représentant de la firme chinoise “Chery automobile “.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée