Insécurité à l’Est de la RDC : Tshisekedi a décrété un état de siège pour les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri

Publicité sponsorisée

FARDC POLICE Félix Tshisekedi

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi a décrété un état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

C’est pour une première fois que cet état de siège ait été proclamé en RDC depuis l’adoption de la nouvelle constitution en 2006.

Selon le compte rendu du conseil des ministres lu à la Télévision nationale congolaise par le ministre de la Communication et Médias, le Chef de l’État a pris cette décision après avoir consulté le chef du gouvernement et les présidents de deux chambres.

Cette décision prévoit entre autre le remplacement des autorités civiles par des militaires.

“Au regard de la situation d’insécurité dans certaines provinces de l’est du pays, le président de la République Démocratique du Congo, Chef de l’état commandant suprême des Forces Armées et de la police nationale du Congo a informé le conseil des ministres, de sa décision de déclarer conformément à l’article 86 de la constitution un état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri après ses consultations avec le premier ministre et les présidents de deux chambres du parlement “, a précisé Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias, porte-parole du gouvernement congolais.

Cependant, cette décision intervient après plusieurs violentes manifestations qui ont es eu lieu dans différentes provinces ayant créé l’insécurité et instabilité des activités économiques au Nord-Kivu et en Ituri.

Signalons que le Chef de l’état avait promis des mesures fortes pour mettre fin aux tueries des groupes armés.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée