RDC – le 08 Mars : les femmes de Goma se mobilisent en faveur des victimes des guerres de Beni




La journée internationale dédiée à femme a été célébrée ce dimanche 8 mars 2020 partout dans la monde. À Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo, les femmes ont manifesté pacifiquement aux heures matinales pour exiger le retour de la paix et dire non aux massacres des civils à Beni.

“Nous marchons aujourd’hui d’abord c’est a l’occasion de notre journée, mais aussi nous profitons cette occasion pour lancé un message de paix à la population de Beni longtemps meurtrie par les affres des guerres, nous voulons que cela cesse” a déclaré Madame Kavira Sifa, l’une des manifestantes.

Des milliers des femmes ont défilé dans la rue de Goma, la marche pacifique est partie du rond point BDGL en passant par le rond point Signers avant d’aller chuter à la grande salle de Full Gospel où une cérémonie officielle a été lancée par les autorités de la province notamment la vice gouverneure du Nord-Kivu, Marie Lumoo , qui a rendu hommage aux femmes militaires qui combattent jours et nuits aux côtés des hommes sur les lignes de front au Nord-Kivu précisément à Beni.

Le gouverneur du Nord-Kivu, présent aussi à cette cérémonie, n’a pas manquer un mot. Carly Nzanzu Kasivita a souligné que sa présence physique et personnelle dans cette activité c’est pour témoigner sa considération à l’égard de la famme, comme l’un des partisans de la lutte pour les droits de la femme.

Le chef de l’exécutif provincial promet par ailleurs travailler pendant l’exercice de son mandat pour honorer la Femme.

“Je compte sur la Femme dans le combat de la restauration de la sécurité et de la Paix au Nord-Kivu”, a dit Carly Nzanzu Kasivita, gouverneur du Nord-Kivu.

Cependant, le nº1 de la province a tenu à remercier toute les femmes de Goma pour la mobilisation de la collecte des dons en faveur des victimes de la guerre à Masisi, Rutshuru et Beni, tout en précisant que cette collecte est un accompagnement solide aux actions du Président de la République, le chef de l’Etat FÉLIX TSHISEKEDI TSHILOMBO et les FARDC contre les groupes armés dont les ADF à Beni pour rétablir la paix.

“Nous devons nous mobiliser pour assister nos frères et sœurs qui souffrent à cause de la guerre à Beni, Masisi et Rutshuru avant de penser à aider des ONG, même 1 dollar américain peut sauver la vie”, ajoute-t-il.

Signalons que plusieurs organisations nationales, Internationales, entreprises publiques et privées ont pris part a cette cérémonie.

Mérite BAHOGWEHRE JEAN PAUL