RDC : La Banque mondiale offre 445 millions USD pour soutenir les communautés vulnérables

Publicité sponsorisée

Banque Mondiale

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a octroyé une somme de 445 millions supplémentaires pour le projet de stabilisation de l’Est de la RDC pour la paix (STEP).

Pour Jean-Christophe Carret, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC, République du Congo, Centrafricain et le Burundi, ce nouveau financement a pour but d’élargir le nombre de provinces où les communautés les plus vulnérables, permettre aux réfugiés de bénéficier de filets sociaux sous forme d’emplois temporaires et de transferts monétaires et d’améliorer l’accès des communautés vulnérables.

« Ce deuxième financement additionnel du Projet pour la stabilisation de l’Est de la RDC pour la paix comprend un crédit de 285 millions de dollars et un don de 160 millions de dollars », indique le communiqué.

Lire aussi

Covid-19 : la banque mondiale alloue 47 millions de dollars à la riposte contre la pandémie en RDC

2,5 millions de personnes vont bénéficier de la construction et du maintien de 2000 infrastructures de base, dont 500 écoles au moins pour le soutien du programme de gratuité de l’enseignement et 300.000 personnes vont recevoir des transferts monétaires pour les 1000 communautés ciblées avec un montant de 100 millions.

En outre, pour la réponse du Covid-19, ces fonds seront réaffectés et mobilisés pour permettre à la population congolaise d’atténuer les impacts socioéconomiques de la pandémie.

Notons que le projet initial de l’Association internationale pour le développement (IDA) avait permis à la réhabilitation de plus de 850 infrastructures communautaires.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée