Sud-Kivu : l’insécurité à Uvira fait 3 morts et plus de 25 blessés en moins d’un mois (société civile)

Publicité sponsorisée

Uvira sud kivu

Les attaques nocturnes perpétrées dans la ville et le territoire d’Uvira ont déjà laissé derrière elles plusieurs dégâts humains et matériels.

Selon le président de la société civile dans le territoire d’Uvira qui nous livre ce bilan, des cas d’enlèvement, des braquages des véhicules et des tueries sont signalés ces derniers jours.

Trois morts et plusieurs de 25 personnes blessées dans différentes attaques depuis le mois d’avril sont internés dans différents hôpitaux d’Uvira, indique André Byadunia.

Dans différents quartiers, ce sont des attaques des maisons et des tueries occasionnées par des hommes armés et d’autres qui utilisent les armes blanches.

Dans les moyens et hauts plateaux d’Uvira n’en parlons pas étant donné que les attaques se multiplient dans cette partie de la province qui est un fief des groupes armés nationaux et étrangers; malheureusement, ce sont ces groupes armés qui y font la loi, a-t-il renchéri.

Pascal NGABOYEKA/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée