RDC : La Banque mondiale approuve un financement d’un milliard de dollars de l’IDA pour soutenir l’enseignement et la santé

Publicité sponsorisée

Banque Mondiale

Dans un communiqué signé le lundi 15 juin, le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé un financement d’un milliard de dollars américains de l’Association internationale de développement (IDA) pour améliorer le capital humain en RDC, en soutenant la gratuité de l’enseignement et la santé primaire.

Dans cette somme, 800 millions de dollars seront affectés au projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE) et 200 millions de dollars seront alignés au projet de renforcement du système de santé (PDSS) pour améliorer la santé maternelle et infantile.

“Ce financement est d’autant plus important qu’il permettra d’atténuer les conséquences économiques et sociales du Coronavirus pour les plus pauvres “, explique Jean-Christophe Carret, directeur des opérations de la Banque mondiale, pour la RDC.

Le projet sur le renforcement du système éducatif vise à améliorer l’accès à l’enseignement primaire dans 10 provinces à savoir, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, Ituri, Lomami, le Kasaï, le Kasaï Central, le Kasaï Oriental, le Kwilu, le Kongo Central et Kinshasa ainsi qu’à renforcer les systèmes éducatifs de base.

Le projet de renforcement du système de santé (PDSS) permettra d’améliorer l’utilisation et la qualité des services de santé maternelle et infantile et apportera une réponse immédiate et efficace à toute crise sanitaire.

Notons que l’Association internationale de développement (IDA) est une institution de la Banque mondiale ayant un objectif d’aider les pays plus pauvres de la planète.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée