RDC : Kamerhe réclame sa liberté provisoire après le procès de ce lundi




vital kamerhe

Le directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe réclame sa liberté provisoire après le procès de ce mardi 25 mai.

Prouvant son innocence par des preuves en sa possession, le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) estime qu’il oublie encore les vraies raisons de sa détention à la prison centrale de Makala.

Signalons que Vital Kamerhe est détenu à la prison centrale de Makala après avoir été accusé dans un présumé détournement des fonds alloués au programme des 100 jours.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD