Procès 100 jours : “Je n’ai pas obligé l’État congolais à mettre une villa à 40.000 ou 35.000 USD” (Jammal Sammih)




Jammal Samih

Répondant aux accusations de détournements par surfacturation, Jammal a déclaré qu’il n’avait pas obligé l’État congolais à mettre une villa à 35000 ou 40000 dollars américains.

“Je n’ai pas obligé l’Etat congolais à mettre une villa à 35000 USD ou 40000 USD”, a t-il répondu.

Pour l’Officier du ministère public, le document en leur possession atteste que le premier type des maisons revient à 5800 dollars américains et le second type à 13000 dollars américains.

De plus, l’accusation a par ailleurs dénoncé de retraits suspects sur 34 millions en espèces.

Il sied de rappeler que le procès est en cours à la prison centrale de Makala et est retransmis à la RTNC.

J.NK/L’INTERVIEW.CD