RDC – Insécurité en Ituri : le député Gratien Iracan dénonce la présence d’armes au sein de la population de Bunia




Gratien Iracan député

Dans une interview accordée à la presse, le député national Gratien Iracan de Saint-Nicolas s’est indigné de la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Bunia, chef-lieu d’Ituri sous l’œil passif du comité provincial de sécurité.

D’après cet élu de Bunia, plusieurs armes de guerre sont détenues au sein de la population civile dans la ville et ses environs.

C’est ainsi que le caucus des députés élus d’Ituri a saisi le chef de l’exécutif national afin qu’il prenne des mesures urgentes pour pallier à cette situation.

“Nous avons officiellement saisis le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba pour lui signifier de la présence d’armes au sein de la population civile dans la ville de Bunia et dans la périphérie. Nous avons aussi remarqué qu’il y a beaucoup de déplacements massifs de l’intérieur vers le centre urbain par crainte d’être massacrés, parcequ’on a commencé à signaler des corps en décomposition retrouvés en dehors de la ville de Bunia “, a dit le député Gratien Iracan de Saint-Nicolas.

Et d’ajouter : “Dans la ville de Bunia, on est entrain de tuer les gens. L’insécurité devient récurrente, car trois personnes sont tuées…Le premier ministre a accepté de pouvoir donné une solution le plutôt possible à notre revendication qui est légitime et il a saisi le ministère de la Défense pour trouver solution à cette difficulté. Nous ne voulons pas qu’il ait drame encore, nous ne pouvons pas continuer à mourir tant qu’il y a un Gouvernement “.

Pour lui, le comité provincial de sécurité de l’Ituri donne les “fausses informations ” au gouvernement central, tandis-que les massacres se poursuivent dans la province.

Il sied de noter que l’insécurité a élu domicile dans la province de l’Ituri où les groupes armés y sèment terreur et désolation.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD