RDC-Gratuité de l’enseignement : Le SYNEEP s’indigne de son exclusion de la rencontre prévue pour l’évaluation des accords de Mbuela Lodge

Publicité sponsorisée

La synergie des associations pour la paix

Sur demande de l’intersyndicale des enseignants de la République Démocratique du Congo, le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique ( EPST) annonce la réunion d’évaluation des accords de Mbuela Lodge signés entre le gouvernement et le bas syndical.

Selon les sources concordantes, ces assises sont prévues lundi 8 août 2022.

Cependant, les enseignants réunis au sein du SYNEEP (Syndicat National des enseignants des écoles primaires publiques) indiquent qu’ils n’ont pas été invités pour prendre part à cette rencontre.

Réunis en extraordinaire à Goma vendredi 5 août à Goma, les enseignants des écoles primaires publiques ont exprimé leur indignation et indiquent les résultats qui pourront sortir de cette rencontre n’engageront que les participants.

Selon eux, ceux qui ont été invités sont surtout les syndicalistes des enseignants du secondaire qui « sont pourtant moins concernés par la gratuité de l’enseignement ».

 » Nous, enseignants membres du SYNEEP, nous ne serons pas concernés par les résultats issus de cet échange car dit-on : ce que vous voulez faire pour moi sans moi, vous le faites contre moi », a déclaré Paluku Kikyo Sylvain qui a parlé au nom des enseignants du primaire au Nord-Kivu.

Le SYNEEP prévient le gouvernement qu’il pourra supporter toutes les conséquences qui découleront de cette exclusion.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée