RDC : « Désormais les agents de l’État doivent retenir que les auteurs de corruption et détournement ne trouveront plus de sanctuaire  » (Georges Kapiamba)

Publicité sponsorisée

Georges Kapiamba

Le président de l’association congolaise pour l’accès à la justice « ACAJ » Georges Kapiamba a, dans un message relayé sur son compte Twitter ce lundi 11 mai 2020, indiqué que les ministres et mandataires publics qui seront impliqués dans le détournement ou corruption la justice sera devant eux pour leurs traquer.

Déclaration faite après l’ouverture du procès de vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi qui est soupçonné des détournements des fonds du programme d’urgence du président de la République dit des 100 jours.

« Désormais les ministres, mandataires publics et autres agents de l’État doivent retenir que les auteurs de corruption et détournement des derniers publics ne trouveront plus de sanctuaire. La justice les traquera au nom du peuple congolais « , écrit le président de l’ACAJ.

Lire aussi

Procès V. Kamerhe : Au Sud-Kivu, pour la base de l’UNC “la voie de la vérité est ouverte “

Signalons que Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et consorts sont attendus pour le deuxième jour du procès renvoyé au 25 Mai 2020, ce, selon la décision du tribunal.

En attendant une décision est prévue dans 48heures pour trancher sur la 3ème demande de la remise en liberté provisoire de Kamerhe, introduite par ses avocats conseils.

D’jessy M’boma/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée