RDC/Conflit AFDC-A : Le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde favorable à Bahati Lukwebo

Adfc de Bahati Lukwebo

Le vice-premier ministre, ministre en charge de l’intérieur en RDC Gilbert Kankonde a, dans une correspondance d’accusé de réception à la lettre du regroupement AFDC-A, reconnu le sénateur Bahati Lukwebo, comme président national statutaire dudit regroupement.

Reconnaissant néanmoins le conflit du leadership au sein de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A), nés à la suite de l’exclusion du sénateur Modeste Bahati Lukwebo au sein du FCC de Joseph Kabila, le ministre appelle les parties au calme, et dit s’opposer à toute idée de «dédoublement » des partis politiques en RDC.

« J’en appelle donc à toutes les parties concernées par ce litige au respect des correspondances susmentionnées et cela conformément à la loi Nº 04/002 du 15 mars 2004, spécialement en son article 7 qui interdit le dédoublement des partis politiques en République Démocratique du Congo », précise la correspondance du VPM Kankonde parvenue à la rédaction de L’INTERVIEW.CD.

Et d’ajouter : « La loi sus évoquée dans son esprit et sa lettre constitue le fondement du fonctionnement de tous les partis politiques dans notre pays et ne doit souffrir d’aucune obstruction dans son application ».

Rappelons que depuis plus d’année, un conflit d’appartenance règne au sein du regroupement AFDC et Alliés. Cela est né à la suite de la radiation par le FCC, de « l’autorité morale » dudit regroupement, Bahati Lukwebo, de cette plateforme de l’ancien président Joseph Kabila, préférant ainsi Néné Nkulu Ilunga en lieu et place du précité.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD