RDC : Christophe Lutundula accuse Mabunda de bloquer sa proposition de loi organique sur la CENI (Correspondance)

Publicité sponsorisée

Christophe Lutundula

Christophe Lutundula, député national élu de Katakokombe dans le Sankuru, a, dans une correspondance dont une copie est parvenue ce lundi 03 août à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, accusé Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale de bloquer sa proposition de loi organique sur la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) initiée depuis le 08 août 2019.

“Avec tout le respect que je dois à votre haute fonction et toute la considération que j’ai pour vous, je voudrais, par la présente, vous exprimer mon indignation et ma vive protestation contre le blocage illégal et délibéré par le Bureau de l’Assemblée nationale sous votre direction, de la proposition de loi organique modifiant et complétant celle portant organisation et fonctionnement de la CENI, que j’ai initiée depuis le 08 août 2019”, peut-on lire dans cette correspondance.

Et de préciser : “Après les observations du Bureau d’études et l’amélioration conséquente du texte de la proposition de loi, vous devriez normalement la transmettre au Gouvernement afin qu’il fasse connaître ses observations dans le délai de 15 jours, conformément à l’alinéa 3 de l’article 130 de la Constitution et au 4ème alinéa de l’article 143 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale”.

Ce député national se dit surpris car ayant franchi toutes les étapes préliminaires, sa proposition de loi de réforme de la CENI n’a pas été examinée, 11 mois après son dépôt.

Par ailleurs, il exige au bureau de l’Assemblée nationale la programmation et l’examen en priorité de sa proposition de loi organique à la session de septembre prochain.

Pour cet élu de Katakokombe, ladite programmation est urgente car plusieurs composantes politiques et sociales veulent des réformes à la CENI afin d’assurer son indépendance et son impartialité.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée