RDC : “Certains agents des forces de l’ordre avaient tiré profit de l’exploitation et du commerce illicites des ressources naturelles” Groupe d’expert de l’ONU

Publicité sponsorisée

Carré minier

Des agents des forces de l’ordre en République démocratique du Congo avaient tiré profit de l’exploitation et de la commercialisation illicite des ressources naturelles.

Cette révélation est contenue dans le rapport d’un groupe d’experts de l’organisation des nations unies (ONU) dont une copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD ce samedi 13 juin 2020.

Selon ces experts, des groupes armés et des réseaux de criminels ont aussi été pointés dans ces opérations frauduleuses et ainsi causé d’énormes pertes à la nation congolaise.

Ce groupe d’experts a enquêté sur les tendances en matière de l’or congolais dans la région et au-delà. Il a constaté que certaines raffineries faisaient office de courtiers, effectuaient des paiements en espèces pour éviter toute traçabilité.

En illustration, les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et d’Ituri enregistraient une production officielle totale légèrement supérieure à 60 kilogrammes d’or extrait de la manière artisanale et en avait exporté un peu plus de 73 kilogrammes.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée