RDC : au Kasaï Central, les militants de l’UDPS divisés par les récentes nominations de Kabund

C’est par une manifestation publique que les militants de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont exprimé leur gratitude au président intérimaire de ce parti présidentiel, ce, après que la fédération de l’UDPS-Kananga a été confiée à Gabriel Ilunga Kayembe.

Selon ces militants qui ont improvisé une marche à Kananga ce vendredi 11 septembre, le choix de Jean-Marc Kabund porté sur Gabriel Ilunga est une conséquence logique de la volonté manifeste de ce dernier, pour porter haut l’étendard du parti cher au sphinx de Limete.

Ils ont, au cours de cette manifestation, scandé des chansons louant les dirigeants du parti ainsi que le nouveau promu.

Pendant ce temps, la branche de l’union pour la démocratie et le progrès social dirigée par Blandard Tshimbombo a également imposé une autre marche afin de protester contre les décisions prises par le président a.i du parti.

Réitérant leur soutien à Blandard Tshimbombo qu’ils estiment être l’unique président fédéral de l’UDPS-Kananga.

Ces combattants fondent leur détermination sur l’acte numéro 131 signé par le feu Étienne Tshidekedi alors qu’il était encore en vie, document qui, selon eux, ne peut être abrogé par un président intérimaire.

Par deux fois, les militants de deux ailes ont tenté de s’affronter, d’abord au carrefour Saint Clément, puis devant le bureau de la fédération dirigée par Blandard Tshimbombo, mais la situation a été calmée par les éléments de la police nationale congolaise qui ont été déployé dans différents coins de la ville de Kananga.

Tout compte fait, le bicéphalisme au sein de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à Kananga semble être loin de trouver une solution adéquate.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD