RDC/ Affaire Patrimoine de J.Kabila: l’ANADEC qualifie “d’illégale” la demande de Georges Kapiamba




joseph kabila patrimoine

Dans une correspondance datée du 7 octobre, le parti politique Alliance des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo «ANADEC», d’Aggée AJE Matembo se dit “déçu” par l’attitude du coordonnateur de l’association congolaise pour l’accès à la justice, Georges Kapiamba contre Joseph Kabila concernant sa proposition d’enquête sur le patrimoine de l’ex-président de la RD Congo.

De pied ferme, l’ANADEC “met en merde” Georges Kapiamba.

>>> A LIRE- RDC: après avoir proposé une enquête sur le patrimoine de Kabila, Georges Kapiamba dénonce des attaques contre sa personne

«l’Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l’Émergence du Congo( ANADEC), parti politique cher à Son Excellence Aggée AJE MATEMBO TOTO, Autorité Morale et Guide Suprême, par le truchement de son Secrétaire Général, Dr Ivan ILUNGA NGINDU, condamne sans détour les propos maléfiques, teintés de haine et de jalousie, tenus par Maître George KAPIAMBA à l’endroit du Président de la République Honoraire, Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, le Héros Vivant», lit-on dans cette lettre.

Et d’ajouter: “En effet, Maître Georges KAPIAMBA, Coordon de l’ACAJ, une Association oeuvrant en RDC pour les intérêts occultes et égoïstes des impérialistes, demande qu’un audit soit fait sur les avoirs de Joseph KABILA, le seul Héros Vivant et Ancien Président de la République Vivant que notre pays, la RDC, connait depuis son accession à l’indépendance”.

Sur ce, le secrétaire général de l’ANADEC affirme que la demande l’ACAJ est “illégale”

“À propos, le Secrétaire Général de l’ANADEC, Dr IVAN ILUNGA NGINDU, porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que la demande( sus-évoquée) de Maître George KAPIAMBA est illégale au regard de dispositions de l’Article 3, Alinéa 1, de la loi n°18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs de corps constitués.”

le Parti cher à Aggée AJE Matembo dénonce, l’attitude de l’ACAJ, de viser à déstabiliser l’unité nationale.

“En outre, l’attitude du Coordonnateur de l’ACAJ vise à déstabiliser l’unité, la réconciliation et la cohésion nationales chèrement acquises à la suite de la première Alternance démocratique et pacifique des pouvoirs au sommet de l’État.”

Il sied de rappeler que Georges Kapiamba et son association ACAJ ont initié une demande d’enquête sur le patrimoine du président sortant Joseph Kabila Kabange.

Roberto Tshahe