Site icon Actualité et Infos Politique de la RDC | CD Congo

RDC – Administration Publique : le trésor public perd 240 millions USD par an, pour cause d’agents fictifs et des doublons

Kinshasa Administration Publique

Lors du conseil des ministres du vendredi 02 Juillet 2021, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public, a livré au conseil des informations sur le processus de la maitrise des effectifs au sein de l’Administration Publique et certaines actions liées.

Le Vice-Premier Ministre a livré au Conseil des informations portant notamment sur les points ci-après :

– la maîtrise des effectifs et de la masse salariale ;

– le mouvement du personnel au sein de l’Administration publique ;

– la modernisation de l’Administration publique ;

– le rajeunissement et la mise à la retraite.

S’agissant de la maîtrise des effectifs, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique a annoncé au Conseil que plusieurs cas litigieux ont été décelés dans le Fichier de Référence de l’Administration Publique (FRAP). Il s’agit entre autres des cas des doublons, des cumulards, d’agents fictifs et autres détenteurs de faux matricules, qui font perdre au Trésor public plus ou moins 20 millions USD par mois, soit environ 240 millions USD par an. Il a annoncé, qu’à cet effet, une Commission a été mise en place sous sa propre coordination aux fins d’une part de certifier les cas précités de fraude et, d’autre part, de s’atteler à une remontée sécurisée des données des agents et fonctionnaires des provinces vers le Fichier central.

Sur ce dossier qui va dans le sens de la rationalisation des dépenses publiques, le Vice Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique a reçu les encouragements du Conseil et les félicitations du Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Concernant le mouvement du personnel, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique a proposé de procéder à la mise à la retraite des Secrétaires Généraux éligibles à la retraite avec éméritat ainsi qu’à la mise en place et à l’affectation des Secrétaires Généraux suivant les résultats du concours qui a été organisé à cette fin.

Il a également recommandé au Gouvernement d’amorcer le processus de la mise en place des organes de gouvernance de l’Ecole Nationale d’Administration, de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics et de l’Observatoire de Surveillance de Contrôle et de l’Ethique Professionnelle.

S’agissant de la mise à la retraite et du rajeunissement au sein de l’Administration publique, le Conseil a mis un accent particulier sur la question afin de fluidifier le processus en cours.

Enfin, concernant le volet modernisation de l’Administration publique, le Conseil a encouragé le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public, de poursuivre le processus d’informatisation et de dématérialisation qui a été enclenché sous sa conduite au sein des Administrations publiques. Il en est de même de la réhabilitation des bâtiments administratifs et de l’amélioration du cadre de travail des fonctionnaires de l’Etat.

Le Conseil des Ministres a approuvé les différentes mesures préconisées dans le processus de la maitrise des effectifs présentées par le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public.

 

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

Quitter la version mobile