Procès incendie de la mairie de Beni : le colonel Safari Kazingufu, commandant sortant de la PNC appelé à comparaître comme renseignant

Publicité sponsorisée

le colonel Safari Kazingufu

La cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu poursuit ce mardi 16 juin 2020, les audiences dans le dossier de l’incendie de la mairie de Beni et la base de la Monusco en novembre 2019.

Après l’identification des prévenus policiers ayant abandonné leurs postes, la Cour militaire a introduit l’instruction des dossiers qui opposent le ministère public aux 18 prévenus.

À l’entame de la journée, plusieurs requêtes ont été présentées par la défense des prévenus.

Lire aussi

Incendie de la mairie de Beni : le procès a été ouvert ce lundi, 18 policiers attendus à la barre

Si certains ont sollicité la mise en liberté de leurs clients, les autres ont exigé la comparution du commandant sortant de la police, commissariat urbain de Beni, le colonel Safari Kazingufu Jean-Félix.

La défense l’invite à comparaître comme renseignant en tant que responsable, qui avait déployé les troupes sur terrain lors des incidents du 24 novembre 2019.

Pour cette requête, l’organe d’accusation, représenté par le lieutenant colonel magistrat Jean-Baptiste Kumbu Ngoma a rassuré qu’il fera venir le commandant sortant de la police afin d’être écouté par la Cour de séant.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée