Ituri : un militaire incontrôlé FARDC arrêté après avoir violé deux femmes et extorqué des biens à Mambasa




Ituri

Un militaire incontrôlé des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été appréhendé dans des actes d’extorsion des biens de paisibles populations à Muchacha puis transféré à Badengaido dans le territoire de Mambasa en province de l’Ituri.

Ce militaire avait d’abord abandonné son poste pour se livrer aux actes inciviques notamment en ravissant au moins 185.3500 francs congolais, 4 téléphones portables et une quantité d’or évaluée à plus ou moins 5 grammes avant de violer deux femmes, selon le défenseur de droits humains Me John Vuleveryo qui a livré l’information à L’INTERVIEW.CD ce mardi 16 juin.

Ce vice coordonnateur de la convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) antenne de Mambasa renchérit que ce forfait n’est pas le premier à être commis par ce bourreau qui a avoué avoir été libéré, il y a six mois, de la prison d’Angenga dans la province de l’Équateur.

La CRDH plaide ainsi pour que justice soit faite dans ce dossier.

“L’ONG-DH la convention pour le respect de droits humains (CRDH) exige l’assurance en soins des victimes et le transfèrement du présumé violeur au parquet détaché de Mambasa, parquet près le tribunal militaire de l’Ituri pour instruction afin qu’il connaisse son juge naturel”, a plaidé Maître John Vuleveryo.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD