Nord-Kivu : Une équipe du gouvernement central à Goma pour suivre de près la situation sécuritaire

Publicité sponsorisée

Gouverneur militaire Kivu

Après les échauffourées qui ont eu lieu à Goma demandant le départ rapide de la MONUSCO dans l’est du pays notamment au Nord-Kivu, une délégation du gouvernement Sama Lukonde composée du ministre de l’Intérieur, des Affaires Sociales ainsi que de l’Industrie est arrivée tard la nuit du vendredi 29 juillet pour une mission officielle d’évaluation et de solidarité.

Dès sa descente de l’avion, le chef de la délégation Daniel Aselo ministre de l’Intérieur a fait savoir c’est sur instruction du chef de l’État qu’ils sont venus pour être en contact avec la population.

« Nous sommes venus en province du Nord-Kivu effectivement pour voir comment sensibiliser tout le monde, voir dans quelle mesure cette partie de notre territoire national qui connait depuis de dizaines d’années des situations catastrophiques ne puisse pas continuer à vivre ainsi. Voilà pourquoi nous sommes envoyés pour qu’avec les autorités provinciales, nous puissions mener des contacts afin de mener des actions ayant pour but de ramener la paix. Nous sommes là pour assister la population qui a connu des morts et des blessés au courant de cette semaine. Le gouvernement de la République ne pouvait pas rester insensible face à la souffrance qu’ a connue la population cette semaine », a dit Daniel Aselo.

Signalons que cette délégation gouvernementale séjourne au Nord-Kivu après plusieurs inquiètudes de la population notamment sur l’occupation du M23 et une série des manifestations exigeant le départ de la MONUSCO en RDC.

 

Mérite BAHOGWERHE/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée