Manifestations anti-MONUSCO: Les forces de l’ordre et les manifestants se sont disputés les corps des personnes tuées à Butembo avant l’inhumation

Publicité sponsorisée

Manifestations anti-MONUSCO

Les forces de l’ordre et les manifestants se sont disputés, toute la nuit de vendredi dernier, les corps des personnes tuées lors des manifestations anti-MONUSCO mardi à Butembo.

Alors que l’enterrement devrait avoir lieu vendredi soir, plusieurs manifestants ont plutôt exposé les corps au Rond-point VGH dans le centre ville toute la nuit.

Alerté, le comité urbain de sécurité de Butembo a déployé les forces de l’ordre pour disperser les manifestants et récupérer les corps des illustres disparus afin d’organiser les obsèques dignes, selon le commissaire supérieur Mowa Baeki Telly Roger, maire de la ville de Butembo.

Les victimes ont été inhumées ce samedi 30 juillet 2022 au cimetière de Kitatumba par quelques jeunes et les membres des familles des illustres disparus sous escorte des policiers.

Les coups de feu étaient entendus jusqu’au petit matin de ce samedi dans cette ville.

Des sources entrecoupées indiquent qu’ils auraient des blessés lors de ces altercations. Entre-temps, les activités économiques sont restées encore paralysées ce samedi 30 juillet à Butembo.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée