Nord-Kivu – Sécurité : l’appui et accompagnement des élus provinciaux sollicités par l’armée

Dans l’onglet de restaurer la paix dans la province du Nord-Kivu longtemps secouée par les tueries, kidnappings, etc, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les députés provinciaux viennent de se mettre d’accord pour la mutualisation des efforts dans la recherche de la paix au Nord-Kivu.

Cette initiative est à mettre à l’actif du général de brigade Kapinga Mwanza Mashika qui a eu des échanges nourris avec Robert Seninga, président de l’organe délibérant, vendredi 4 septembre 2020 en ville de Goma.

Au cours de ces assises, les 2 personnalités ont exprimé leur volonté de collaborer pour stopper la violence.
L’officier militaire a alors profité de ce tête-à-tête pour solliciter l’appui de la représentation provinciale pour faciliter l’armée congolaise à réussir sa mission.

“Je viens m’enquérir de la situation qui prévaut dans la province, l’insécurité qui bat son plein pour voir comment juguler la situation, quelles sont les pistes de solution. Notre attente est que la collaboration soit étroite, sans eux, on ne peut pas réussir”, estime-t-il.

Rappelons-le, cet officier congolais est arrivé à la tête de la 34e région militaire le 24 juillet dernier, en remplacement du général Edmond Ilunga Mpeko.

Cedrick Sadiki Mbala/L’INTERVIEW.CD